2021-02-28

Généatique 2021, mon logiciel

« L’outil dont je ne pourrais pas me passer. » #lemoisGeneatech


Presque tous les jours, je fais une balade dans ma forêt d’ancêtres. La clef de la porte d’entrée, c’est mon logiciel préféré, j’ai nommé Généatique

(J’utilise aussi Ancestrologie)


Logiciel genealogie Geneatique


Ma forêt comporte des arbres d’espèces variées, ainsi lorsque je veux me promener j’ai le choix de la région comme de l’ambiance ancestrale, car mes enfants sont les descendants de branches bien différentes.

J’héberge aussi plusieurs généalogies, d’ailleurs assez extraordinaires, appartenant à des amis, qui cohabitent dans mon logiciel, j'aime bien les visiter aussi. 

J’ai donc dressé 34 généalogies, les unes sont de tous petits bosquets, certaines abritent des arbres en pépinière attendant des sources pour croître, d’autres rassemblent des milliers d’individus.

J’appréciais lorsque la totalité de la liste se tenait sur la page d’accueil d’une ancienne version de Généatique. Maintenant, ne figurent que les quatre dossiers ouverts récemment et je dois cliquer sur plusieurs fenêtres avant d’y accéder à l’ensemble. Sûrement, je suis trop impatiente d’entrer dans ma forêt !


Le mode multi sessions permet d’ouvrir deux généalogies en même temps. Il est utile pour les comparer. Il faudrait que je prenne le temps de greffer et d’élaguer quelques branches.

J’ai reçu Généatique 2021 qui apporte quelques surprises bienvenues. Je n’utilisais certes pas toutes les possibilités des versions précédentes qui méritent d’être redécouvertes. Voici un petit aperçu de ce qui m’inspire.


Les arbres

L’écran propose trois menus d’arbres comportant chacun deux modèles que j’ai paramétrés. Cela multiplie les présentations de la généalogie que j’aime regarder sous différents points de vue. Le choix des arbres est un des points forts de ce logiciel, il en offre une centaine.

Détacher l’arbre sur un deuxième écran

Voilà une bonne initiative qui permet un confort de travail.  

Chronologie et Chronogramme

J’aime bien les arbres chronologiques. Et j’ouvre facilement l’onglet chronogramme pour comprendre quels individus ont vécu à la même époque. On peut les situer dans une dimension historique et politique avec les événements intervenus dans la société.


Les photos

Puisque je n’avais pas placé mes albums dans le logiciel, la mise à jour 2021 n’a pas retrouvé les liens, je vais dorénavant suivre les conseils que Cécile a donnés dans sa vidéo#Geneatech pour mieux gérer les médias.

Le recensement

Je pourrais m’occuper de saisir le recensement puisque la gestion est simplifiée ; dorénavant, il apparaît sur toutes les personnes vivant à la même adresse.

Carte géographique des migrations



À partir du menu document, nous avons accès à un outil génial qui permet de suivre les déplacements des personnes. Ainsi j’ai pu visualiser la cartographie des ascendants de Marius. Il me reste à mieux paramétrer nos ancêtres italiens, car n’apparaissent ici que les villages qui ont un code postal en France.  

La carte est interactive, on peut voir les flèches des trajets ou simplement un point sur les lieux.

On peut sélectionner la période, ce qui met en évidence les migrations successives, particulièrement significatives pour cette branche qui va s’installer sur le littoral et produire des familles de marins.

On peut cliquer sur les villes, pour connaître les événements nominatifs enregistrés.  

Si on zoome, il apparaît que la localisation n’est pas très exacte, alors nous avons la possibilité d’entrer les adresses manuellement. Cela n’est pas nécessaire pour les époques anciennes, mais je devrais reprendre mon challengeAZ à Marseille, puisque je connais plus précisément les rues auxquelles j’ai consacré les billets, je sais situer les immeubles. Je pourrais passer des heures à jouer avec cette cartographie qui offre beaucoup de possibilités.

 

La sauvegarde

J’ai opté pour le transfert dans Google Drive, ce qui est rassurant pour parer à un oubli de sauvegarde.

 


En rédigeant cet article, j’ai exploré certaines possibilités de la version Généatique 2021. Je n’en exploite qu’une petite partie. Je me rends compte que je devrais bousculer mes habitudes et utiliser davantage les listes, les médias, etc.


4 commentaires:

  1. You are so cool! I do not think I have read through something like
    that before. So nice to discover somebody with genuine thoughts on this subject matter.
    Really.. thanks for starting this up. This site is
    something that's needed on the web, someone with a little originality!

    RépondreSupprimer
  2. Alors un tel commentaire, je ne résiste pas à l’envie de le publier. Qui est ce correspondant anonyme ? �� ?

    RépondreSupprimer
  3. Primesautière visite des arbres de ton logiciel, judicieux conseils pour utiliser au mieux les possibilités de cet outil.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais que Généatique est aussi ton logiciel, ce sera un plaisir d'en parler avec toi.

      Supprimer

Merci pour le commentaire que vous laisserez !