2015-11-19

Aux Archives municipales de Marseille

Aux Archives municipales de Marseille, le personnel est très accueillant et la recherche est vraiment facile, sur le serveur interne il suffit d’écrire le patronyme et la liste des actes d’état-civil s’affiche. Cela concerne les actes postérieurs à 1904 qui ne sont pas en ligne sur le site des AD13.

Angelvin, est un nom répandu parmi les familles de Valensole qui sont allés travailler à Marseille à la fin du XIXe.

Lorsqu’il s’est installé comme boulanger à Marseille, Albert, mon arrière grand-père (sosa 26) a retrouvé et peut-être fait la connaissance de ses cousins de Valensole. Je pensais que les distances avaient été prises avec la famille car cela faisait 33 ans que son père avait épousé Eléonore et ne vivait plus à Valensole.

J’avais vu que les témoins de son mariage en 1888 s’appelaient Angelvin, mais n’ayant pas connaissance des descendants je ne savais pas s’ils étaient parents. J’aurais dû m’en douter mais je n’avais pas les moyens de vérifier.

Et voilà qu’apparaissent les descendants de Louis frère de Pierre, de beaux prénoms familiaux à ajouter à cet arbre : Marius, Anselme Clément, et leurs enfants : Marie, Martial et François.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour le commentaire que vous laisserez !