2020-06-27

Le 27 juin 1737

Les journées de juin s’étirent longues, lumineuses et tièdes, en Provence.

Ils sont charmants ces amoureux qui entrent dans l’église de Saint-Julien !

Honorade, tout juste vingt printemps, depuis trois jours. François n’a pas encore dix-neuf ans. Rien ne pressait pour la noce, Honorade est une cadette, elle a choisi son François bien jeune.

François est tisseur, il porte un costume de drap neuf. Il admire son Honorade, ravissante, « ornée d’un habit nuptial de la valeur de 24 livres qui a été fait à frais communs et qui demeurera au survivant des dits époux ».

Contrat mariage : François Aymar X Honorade Pellas


Ils espèrent un avenir heureux : 63 ans vont se dérouler à vivre ensemble.

Honorade va porter longtemps sa belle robe...

François Aymar et Joseph, frère aîné d'Honorade Pellas


Ce billet est ma participation au défi 27/6  proposé par Geneatech

Raconter en 100 mots environ, un événement survenu un 27 juin, dans la vie de mes ancêtres. 


François Aymar est mon sosa 350 ; Honorade Pellas, sosa 351, à la génération IX.

Je leur ai rendu visite :

Dans l’atelier d’un tisseur à toile en Provence


1 commentaire:

Merci pour le commentaire que vous laisserez !