2017-06-27

W_ Victoire et Marianne



Les jumelles Victoire et Marianne sont nées le 25 frimaire de l’an 4, à Saint-Tropez
Leurs parents ont choisi ces beaux prénoms dans l’air du temps de la Révolution et ce double choix me laisse deviner leur tendance politique.

Marianne
Les prénoms Marie Anne sont les plus répandus en Provence au XVIIIème siècle. Sainte Anne est la mère de la Vierge Marie, on met les fillettes sous la protection de l’une ou de l’autre et on peut associer les deux, bien avant que Marianne n’incarne le symbole de la république
Ces deux prénoms forment le premier prénom composé, d’ailleurs suivant les actes on écrit Marianne ou Marie Anne.
En ce qui concerne notre Marianne, l’intention républicaine ne fait aucun doute si on met en parallèle le prénom de sa sœur jumelle Victoire.

Victoire
Plein d’espoir ce prénom donne une grande force à la femme qui le porte.
Victoire a une cousine germaine, prénommée Victoire Sabine, elle est née deux ans avant elle, en 1792. 
Le prénom Victoire s’est transmis aux descendantes de notre aïeule (sosa 17)
C’était le second prénom de ses deux filles. L’aînée s’appelle « Ursule » Victoire Louise. La quatrième Marie Victoire est mère d’une Victoire Marie


Il y a même chez les contemporains une Victoria qui doit tout ignorer de l’origine de son prénom. Je serai heureuse de lui conter la vie de notre aïeule.




Victoire et Marianne SIMON ont vécu dans ces maisons à Saint-Tropez. Leur père Bruno SIMON était capitaine marin.
J’ai écrit un petit article pour situer les jumelles dans nos familles de marins à Saint-Tropez. C'était lors du ChallengeAZ 2015, comme je l’aime bien je vous donne le lien pour le lire :


Bibliographie
  • Bernard Cousin, Prénommer en Provence (XVIe-XIXe siècle), in Provence Historique , n°212, 2003
http://provence-historique.mmsh.univ-aix.fr/n/2003/Pages/PH-2003-53-212_03.aspx

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour le commentaire que vous laisserez !