2020-11-14

M_Madrague de Montredon


L’oncle Baptistin et la tante Marie habitaient à la Madrague de Montredon. Allons-y ensemble !


Nous prenons le bateau depuis le Vieux-Port de Marseille, jusqu’à la Pointe Rouge, vous pouvez admirer le paysage mouvant qui rythmait le quotidien de Baptistin.

Raconte-nous cet arrière-grand-oncle !

Descendant d’une longue lignée de marins, il a navigué en Méditerranée depuis sa jeunesse, d’abord sur le bateau de son père.

Ah oui, ce terrible capitaine Bruno Bancala

Prénommé « Jean-Baptiste » Bruno, il est son fils aîné, né en 1861, à Marseille, rue Saint-Victor. C'est devant cette rue que nous avons embarqué. (billet en cours d'écriture)

C’était un naviguant ?

Il a servi dans la marine marchande comme son père. Au bout de quelques années, il a préféré s’établir comme patron pêcheur. Il a reçu une médaille d’honneur pour récompenser ses années de service.

On ne s’attend pas à trouver de tels documents !


Pourtant, regardez encore : celui-ci paru dans Le Petit Marseillais le 22 mars 1899. Bancala Jean Baptiste a donné 2 frs pour les victimes de la catastrophe de Toulon[1], suite à l’explosion d’une poudrière dans l’arsenal.



Jean Baptiste apparait un peu plus généreux que la moyenne de ses collègues pêcheurs de Mazargues-Montredon[2]... Il n’avait pas de famille à charge.

N’a-t-il pas eu d’enfant ?

Hélas non, il s’est marié tard, à l’âge de 57 ans avec Marie Esprite Buisson qui avait 59 ans.

Oncle Baptistin et tante Marie


Ce couple était apprécié de leurs neveux. J’ai entendu vanter leur accueil lorsqu’ils venaient en visite chez eux, même leur petit chien attirait la sympathie.



Nous voilà arrivés dans la rue des Arapèdes.

Mais laquelle était leur maison ? Ce pourrait être une de celles-ci, où l’on peut imaginer le couple ayant sorti une chaise pour prendre le frais, devant le coucher du soleil sur la mer.


Le nom de ce quartier évoque la Madrague. Le trisaïeul de Baptistin était raïs de la madrague à Saint-Tropez. J’ai décrit son fonctionnement dans cet article dont je vous conseille la lecture.

https://www.briqueloup.fr/2015/06/r-rais-des-madragues.html


[1] https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6479348r.image.r=BANCALA.f12.hl

[2] https://www.retronews.fr/journal/le-petit-marseillais/22-mars-1899/437/1604765/1

2 commentaires:

Merci pour le commentaire que vous laisserez !